Clin d’œil à Stephen King; Angoisse à l’entrée du chantier de bateaux

JOURS  123 – 153

Mercredi 2 mars… c’est le temps de faire un bout de navigation avant que la végétation ne prenne davantage racine sur la coque de Sofi-Rey…  ;-))

On se lève tôt, on grignote une bouchée… et Hop sur le pont afin de se préparer pour une nouvelle aventure. Destination : le Nord de la Floride en passant par Stuart, Fort Pierce, Vero Beach, Melbourne, Cocoa, Cap Canaveral pour finalement atteindre Titusville, où il y a une Marina où nous pourrions entreposer Sofi-Rey pour l’été.

À peine une heure que nous avons quitté notre mouillage de North Lake Worth que le moteur fait des siennes.. il toussotte et il n’arrive pas à prendre son gaz; on dirait qu’il a un rhume…. le pauvre. Pas le temps de rigoler me dit mon capitaine, qui pour être honnête avec vous, commence à perdre patience…;-((  Cet hiver, notre moteur Volvo_ 2003 nous en a fait voir de toutes les couleurs…. Principalement, la couleur des billets verts du dollar $$ de l’oncle Sam, avec un extra de 45%.

On finit tout de même par se rendre à notre premier mouillage dans Hobe Sound, tout près de Jupiter Island. Seulement 12mn de notre point de départ… mais bon, on est heureux d’être en navigation.

Ipad 036

Deuxième mouillage dans Peck Lake tout près de Stuart. Mouillage très sympa qui donne accès au parc «Hobe Sound National Wildlife Refuge» avec une très belle plage déserte😉 Pas de photos de la plage ???  Où avions-nous la tête ?

Avant notre départ, on a pensé à photographier le levée du jour… 6h32. (Quand même !)

Ipad 038

En navigation entre Fort Pierce et Vero Beach; proutte, proutte.. on fait à peine 3 noeuds que le moteur surchauffe.. pas d’excès de vitesse là, vous me direz ! On décide d’arrêter pour casser la croûte… le temps de laisser refroidir le moteur. Au moment de reprendre la navigation, c’est au tour du contact du démarreur de nous lâcher…. Vaut mieux en rire, quoiqu’on rise jaune  ;-)))  On appelle nos amis de Towboat US pour se faire remorquer à la marina la plus proche…

Pour vous mettre dans l’ambiance de la suite du récit, je vous propose de fermer les yeux et de penser à la musique d’intro de TWILIGHT ZONE (La Quatrième dimension – en francais).

Nous avons l’impression de nous retrouver dans un film d’horreur de Stephen King !

IPad 018

IPad 020

IPad 021

IPad 027

Bonnes nouvelles… nous avons été guidés par nos anges gardiens ! Un chantier de bateaux qui, bien que les apparences soient douteuses, s’est avéré un endroit dont les propriétaires et les employés se sont très bien occupés de nous et de notre belle Sofi-Rey. Et que dire de la plage au «Fort Pierce State Inlet Park»…

Ipad 050Aussi, un paradis pour les pêcheurs…. des aménagements pratico pratiques.

Ipad 042

Ipad 044

Un dernier coup d’œil à Sofi-Rey en cale sèche pour l’été !

IPad 056

Retour au bercail pour la saison estivale pour faire le plein de câlins avec nos enfants, notre famille et les amis…

À la saison prochaine !

Affectueusement,

Sophie et Reynald xx

Clin d’oeil de la vie intérieure: Être ou ne pas être

JOURS  92 – 122

Bip Bip ; l’alarme de mon iPad me rappelle qu’il est temps de publier un nouvel article.

Quoi écrire ? Quelles images ? Quel en sera le thème ? Autant de questions qui se bousculent dans ma tête. Je prends une grande respiration…….

Voilà trente-sept jours que nous sommes au mouillage à North Lake Worth, Palm Beach, USA en attente d’une fenêtre météo favorable afin que nous puissions retourner aux Bahamas avec ses eaux turquoise et cristallines ainsi que ses plages de fins sables blanc… Chaque jour, je me dis que ce sera pour bientôt… et en même temps, bientôt ne vient pas.

Une trentaine de voiliers et/ou trawlers au mouillage…..

iPad 008.JPG

iPad 007.JPG

La patience est une vertu que je ne possède pas.. du moins pas encore !  Possiblement latente…. Pourtant, ceux me connaissant diront que je suis plutôt calme et tempérée.  Un paradoxe, semble-t-il. Comme s’il y avait deux polarités à la patience; son côté ombre et son côté lumière !

Un magnifique coucher de soleil; pas de vent et un ciel rempli de cumulus qui se reflètent dans l’eau de la baie.

iPad 012.JPG

 

iPad 010.JPG

iPad 011.JPG

Une semaine, deux semaines, trois semaines d’attente….. Un malaise s’installe en moi ! Ou plutôt, je prends conscience du malaise qui m’habite, attendant le moment propice pour se manifester. Serait-ce le MAL DE VIVRE ? ( J’ai aussi le MAL DE MER mais c’est autre chose ;-)) ) Impossible jusque-là d’en ressentir l’existence puisque j’ai vécu ma vie à 110 mph, insidieusement préoccupée par le sentiment qu’il ne fallait pas m’arrêter, constamment occupée à FAIRE pour AVOIR. En fait, n’importe quels activités ou projets faisaient l’affaire tant que j’étais dans l’action.

Mon slogan préféré: « j’ai seulement deux vitesses : Vite et vite vite ».  Et surtout pas de «marche-arrière», ni de « rétroviseur », oh non!

Une soirée de pleine lune appaisante… (Désolée de la piètre qualité de la photo..)

iPad 001.JPG

Comment arriver à me sentir vivante sans projets à l‘horizon ? Simplement ÊTRE !

Dans la routine du quotidien bien évidemment; ce qui inclut tous les «…AGES» comme dans nettoyages, ménages, lavages, etc.. ;-))

Dans la mesure du possible, demeurer présente à ce qui m’habite et non l’occulter et m’activer. Simplement ÊTRE ! (Que c’est beau; j’ai dû lire ça à quelque part😉 )) N’allez surtout pas croire que j’ai mis un trait sur de nouveaux projets ! Après tout, Je suis une femme d’action ;-))

Fini l’attente pour les Bahamas … Demain, nous partirons en navigation dans l’intercostal vers le nord de la Floride. Nous passerons par Stuart, Fort Pierce, Vero Beach, Melbourne, Cocoa, Cap Canaveral pour finalement atteindre Titusville.

Au prochain article !

Affectueusement,

Sophie et Reynald xx

Clin d’œil du Centre-Sud de la Floride; North Palm Beach à Key Biscayne

JOURS  58 – 91

Patience, Patience et encore … Patience !  Je respire😉

Nous attendons une fenêtre météo favorable (vagues de trois pieds et moins dans le Gulf Stream) afin de retourner aux Bahamas, plus précisément à Walker’s Cay (90mn de West Palm Beach; 22h de navigation) qui est un port d’entrée pour passer les douanes et l’immigration. Notre séjour sur la côte EST des États-Unis se prolongent; Dame Nature se fait capricieuse en ce début d’année; de forts vents et du temps frais.

Notre permis de navigation expirera le 15 février 2016; les américains vont nous foutre à la porte…… à la mer, devrais-je dire ;-)))

iPad 049.JPG

Transformons ce délai impromptu en de précieux souvenirs !

L’an dernier, nous avons navigué en mer de Fort Pierce à Miami, car Louis Philippe venait nous rejoindre en avion, le 7 janvier… et nous n’y aurions pas été à temps si nous avions continué notre route dans l’intercostal. C’est donc décidé, nous explorerons l’intercostal cette fois-ci.

Des ponts, des ponts et encore des ponts….. Au fait, il y a 35 ponts à passer dans cette section de l’intercostal sur 68mn (130km), soit entre Palm Beach et Miami. Sept d’entre eux ont 55’ et plus (tirant d’air de Sofi-Rey est de 52’), rien de plus simple quoiqu’un peu de stress en passant sous….. vous me direz que 3 pieds d’espace libre entre le bout de notre mat et le pont… c’est amplement…. mais à regarder d’en bas… c’est plutôt mince, je vous l’assure ;-)) La hauteur des autres ponts varient entre 9’ et 30’ et ouvrent aux trente minutes; quelques un à la demande. L’objectif est de planifier notre vitesse de croisière afin d’arriver à temps pour l’ouverture. Seulement deux minutes trop tard, et nous devons attendre la prochaine ouverture… Eh oui, en faisant du «sur place», parfois contre le courant. Disons que c’est semblable aux feux de circulation; pas nécessairement synchronisés😉

Ainsi, nous traversons Boyton Beach, Boca Raton, Deerfield Beach, Pompano Beach, Fort Lauderdale, Dania Beach, Hollywood Beach, Sunny Iles, Miami Beach et finalement Miami.

iPad 005

iPad 028.JPG

iPad 011

iPad 051.JPG

De la belle visite !!  Pierre-Olivier et Dominique sont venus nous rejoindre ! Nous avons passé une belle semaine ensemble…. Si le temps l’avait permis, ils auraient traversé avec nous aux Bahamas… Snif Snif… PLAN B; ils continueront leur route vers l’ouest des États-Unis; La Louisiane, le Nouveau-Mexique, l’Arizona, le Utah…

iPad 058.JPG

Nous aurions souhaité continuer notre navigation jusqu’à Key West, ou du moins faire un bout de navigation dans Biscayne Bay mais notre tirant d’eau de 6’ ne nous le permet pas; certains passages ont à peine 4’ d’eau. On change de cap; en face de Coconut Grove (Secteur de Miami) se trouve Key Biscayne où un mouillage du nom de «No Name Harbour» situé dans le parc national «Bill Baggs Cape Florida State Park», vaut la peine d’être visité.

iPad 065.JPG

iPad 077

iPad 069.JPG

Tout au long de l’intercostal, il y a plusieurs mouillages gratis pour y passer la nuit et plus longtemps, selon la température ou nos états d’âmes, ce qui je dois l’avouer, contribue largement au fait que nous puissions vivre 6 mois par année dans le Sud sur Sofi-Rey. Nous les avons découverts grâce aux aides à la navigation «Waterway Guide» et «Skipper Bob».

iPad 038.JPG

iPad 054.JPG

iPad 078.JPG

Nous vous donnons rendez-vous pour notre prochain article, qui nous l’espérons, sera en provenance des Bahamas.

iPad 029.JPG

iPad 080.JPG

Affectueusement,

Sophie et Reynald xx

Clin d’oeil à Star Wars – Le côté sombre de l’aventure

SAISON 2 / JOURS  24 – 57

Pourquoi ce titre ? Je profite de l’engouement que suscite la sortie du 7e film de la série, qui m’a inspiré le récit de cet article.

Un début de saison plutôt sombre… qui commence avec nos panneaux solaires qui sont morts. En fin de saison, l’un deux nous avait lâché. Ainsi donc, avant d’entreprendre cette 2e saison, mon capitaine a tenté un diagnostic du problème avec son multimètre; un bidule de gars ;-)) OUPS.. un «spark» et plus rien; Nothing, Niente, Nada, Nimic, Nic… Bon, qu’on se dit.. ce n’est pas trop grave… il y a l’alternateur du moteur qui chargera nos batteries.

Puis, le moteur (Evinrude 6hp 1993) de l’annexe nous lâche; impossible d’obtenir des pièces dans un délai et un prix raisonnables, ici aux Bahamas. Bon, qu’on se dit… ce n’est pas trop grave.. on doit traverser vers les États-Unis d’ici quelques jours, on va y trouver des pièces. Puis, à peine une heure que nous avons quitté la marina pour notre première navigation que nous devons arrêter parce que le moteur chauffe. Le conduit de refroidissement d’eau est obstrué. Bon, qu’on se dit… ce n’est pas trop grave… on est dans le Sud, il fait beau et chaud. On jette l’ancre et mon capitaine relève ses manches.. non, non.. il est en bédaine… ;-))) Une heure plus tard et on est reparti ! Bravo encore une fois à mon capitaine pour sa débrouillardise et sa persévérance.

Suite à notre traversée record de 45 heures entre Westend, Bahamas et Palm Beach, USA (Article du 29 novembre 2015), mon capitaine a relevé ses manches (il n’est plus en bédaine car le temps est quelque peu frisquet) afin de démonter l’alternateur et le faire tester sur un «bench»; conclusion – il fonctionne. Et en même temps, pas de courant lorsque réinstallé sur le moteur !!!!  Par contre, ça lui permet de constater qu’un fusible est brulé; nos panneaux solaires fonctionnent  à nouveau. Bon, qu’on se dit… ce n’est pas trop grave que l’alternateur ne fonctionne pas; les panneaux solaires chargeront nos batteries.

On décide de changer de mouillage pour changer de décor.. un peu trop à proximité du port de Palm Beach à notre goût. À peine vingt minutes de navigation que la cabine est remplie de fumée grise; l’alarme de feu se fait entendre… puis POUFF;  le moteur s’arrête! On est dans la voie navigable de l’intercostal en face de Riviera Beach…. On jette l’ancre, on respire, on se calme ! Bon, qu’on se dit… ce n’est pas trop grave. On se fera remorquer à la Marina la plus près par US TowBoat. (depuis l’incident Sandy Hook, on est membre à vie ;-)) ) Voici notre voisin à la Marina… hihihi !

iPad - 2015-12-28 023.JPG

Le technicien de Volvo Penta nous informe que le moteur n’a rien du tout, qu’il s’agit du tuyau d’échappement qui a fendu et a causé toute cette fumée puisque «l’exhaust» s’échappait à l’intérieur du voilier. Simple, n’est-ce pas ? Nous voilà rassurés !

Sofi-Rey étant en sécurité à quai à Rybovich Marine Center, on en profite pour aller faire un tour au Québec, séjour qui était d’ailleurs prévu pour totaliser moins de 183 jours d’absences pour demeurer admissible à l’assurance maladie du Québec. Nous avons visité les amis, la famille, les enfants et par le fait même, notre petit-fils Louka né le 23 octobre; puis l’annonce par Jessica, d’un deuxième petit qui verra le jour en mai…. Des moments magiques ! On a même eu de la neige. Bon, qu’on se dit.. ce n’est pas trop grave… on repart dans quelques jours.. ;-))

iPad - 2015-12-28 016.JPG

iPad - 2015-12-28 018.JPG

24 décembre, on est ravi d’être de retour à Riviera Beach. Suivant les conseils de son beau-frère Pierre, mon capitaine a vérifié toutes les mises à terre (ground) des batteries pour en trouver une qui ne tenait plus; et voilà l’alternateur qui fonctionne. Le moteur de l’annexe est réparé.. et il ronronne plus doux que jamais ! Reste le frigo qui a rendu l’âme (20 ans); on fait des recherches sur internet pour le remplacer. Entre temps, on gère nos denrées périssables avec de la glace. Et oui, de la glace; ça fait la job ;-))

iPad - 2015-12-28 021.JPG

Conclusion de cet article; nous ne sommes pas en vacances ;-)) Il s’agit d’un mode de vie que nous avons choisi (j’oserais même dire… qui nous a choisi… tellement l’appel a été viscéral) et qui nous convient très bien malgré le côté sombre de l’aventure. Un mode de vie qui ressemble à la simplicité volontaire; j’exagère à peine… propos d’une ex-poule de luxe. Après des années de surconsommation et de vie en mode accéléré, ça me fait du bien de ralentir et de revenir à la source même de la vie; ÊTRE !

Je termine avec cette maxime que j’apprécie tout particulièrement :

ATTITUDE : la différence entre «calvaire» et «aventure» ! 

Affectueusement,

Sophie et Reynald xx

BAHAMAS, Abaco – Nous voilà !

JOURS 1 – 23

Sofi-Rey est là … dans la section entreposage de Marsh Harbour Boatyards. Elle nous attend impatiemment !!! Elle a hâte d’avoir la bedaine à l’eau…nous aussi d’ailleurs… ;-)) Depuis notre arrivée, le thermomètre oscille à 39oc. Comme dirait Lisa LeBlanc…. Ostie qu’y fait chaud ! Notre corps n’est pas acclimaté aux températures des Bahamas, qui sont aux dessus des moyennes pour ce temps-ci de l’année !

Ipad 031.JPG

Ipad 014

Ipad 023.JPG

Les réparations faites au support de l’arbre de l’hélice ont été complétées samedi le 31 octobre…. Tic tac tic tac….soit, une journée avant notre arrivée. Tout est bien qui finit bien, vous me direz. Je suis d’accord avec vous ! Nous en sommes très satisfaits.. ;-))
Six jours après notre arrivée… enfin, nous sommes à l’eau. Une douce sensation que d’entendre le clapotis de l’eau contre la coque de Sofi-Rey. Nous n’avons qu’une idée en tête «NAVIGUER; partir quelque part pour partir»… Reste toutefois quelques préparatifs à compléter et aussi, Dame nature qui nous fait patienter avec deux journées de forts vents.
Mercredi le 11 novembre, c’est le grand départ… sans oublier de remercier le personnel de Marsh Harbour Boatyards; Tracy, Loretta, Lawrence, John & Shawn

Ipad 036.JPG

Premier mouillage à Bakers Bay, Great Guana Cay, suivi d’un bref arrêt à NoName Cay le lendemain avant-midi, ilot que nous reviendrons explorer plus tard … car à l’annonce de forts vents (18 – 25 nœuds), nous décidons d’aller se mettre à l’abri dans White Sound, Green Turtle Cay pour cinq ou six jours. Une petite accalmie mardi matin….il n’en faut pas plus pour nous inciter à revoir notre plan de navigation et quitter immédiatement pour aller s’ancrer à Crab Cay (Angel Fish Point), 19mn; une navigation de quatre heures avec des vents arrière EST de 16 nœuds. Heureux de cette navigation, nous relaxons, prenons un bon repas et allons faire un beau dodo !

Ipad 043.JPG

Ipad 048.JPG

Ipad 022.JPG

Réveil brutal à 4h du matin, un coup de vent de 35 noeuds .. nous chassons !!! Allez UP.. mon capitaine.. debout, debout ! Pas trop de stress… nous sommes le seul bateau ancré dans ce grand étendu d’eau… ;-)) D’autant plus que nous avions prévu nous lever tôt car notre plan de navigation pour la journée est de se rendre à Grand Sale Cay, environ 40mn, environ 8 à 10 heures de navigation. Demain, Mangrove Cay pour ensuite arriver à West End et attendre la fenêtre météo qui nous permettra de traverser le Golf Stream pour rejoindre la côte EST des États-Unis, à West Palm Beach. Samedi, 5h du matin, Dame nature nous offre un vent du Sud Est, 5 à 10 nœuds, ensoleillé avec possibilité d’averse; nous quittons Old Bahamas Bay Marina. (Qui n’a rien de vieux.. puisque entièrement rénovée il y a quelques années à peine)

Ipad 015.JPG

45 heures plus tard, nous sommes au mouillage à Lake Worth; une navigation prévue de 10 à 12 heures…. ;-(( Il est deux heures du matin lundi le 23 novembre.. nous sommes épuisés et en même temps, satisfait de notre entrée à voile dans le bras de mer (Inlet)… Nous naviguons à voile seulement depuis samedi 17hrs car l’alarme se fait entendre dès qu’on démarre le moteur; qu’est-ce qui cloche ??? Mon capitaine continuera de trouver le «bobo» aussitôt qu’il aura récupéré quelques heures de repos…
Au réveil lundi avant-midi, changement de culture; les grattes ciels, le port de Palm Beach avec ses cargos, ses barges, sa dense population…. Ouff, on s’ennuie déjà des Bahamas !

Ipad 019

Ipad 018

Mais bon, il fait chaud et ensoleillé… et, ce n’est que pour 4 à 5 semaines. On va survivre !

Affectueusement,
Sophie et Reynald xx

Ipad 055.JPG

Saison 2015-2016 // Une deuxième saison pour Sofi-Rey

Départ le 31 octobre prochain… tic tac tic tac !

Cette fois-ci, à bord d’un boeing 737 … La traversée sera plus courte…😉 Quelques heures au lieu de plusieurs semaines ! N’allez surtout pas croire que nous regrettons notre parcours de l’an dernier…. qui fût tout aussi magnifique qu’enrichissant. Nous sommes prêts; l’aventure… un jour à la fois !

Sofi-Rey nous attend, au sec, à Marsh Harbour Boatyards, Marsh Harbour dans les Abaco.

C’est d’ailleurs dans ce coin du globe que nous planifions naviguer cet hiver, incluant un court séjour sur la côte EST des États-Unis (West Palm Beach, Fort Lauderdale, Miami) dans le but d’effectuer le ravitallement de denrées non périssables.

Les Abaco situés au nord des Bahamas, sont peuplés d’environ 17 000 habitants. Il s’agit de deux iles principales; Little Abaco Island et Great Abaco Island et de 80 ilots. Nous partons donc à l’aventure pour explorer ce coin de paradis !

ABACO

PS: cliquer sur l’image pour l’agrandir

Les quatre prochaines semaines seront fort bien remplies afin de finaliser tous les préparatifs de cette 2e saison.

Reynald et moi vous invitons à nous suivre et surtout, à nous donner de vos nouvelles que ce soit par le biais de ce blog ou via notre courriel: cnemtl@gmail.com

Que l’aventure débute….
Au plaisir de vous lire !

Clin d’œil de Nassau, Eleuthera et Abacos – BAHAMAS

JOURS 179 – 212

Dernier article de la saison 2014-2015… Déjà 7 mois que nous avons quitté St-Paul de l’Ile aux Noix pour vivre une nouvelle tranche vie en tant que «jeunes retraités actifs»😉

Nous voici donc à Nassau pour fêter l’anniversaire de naissance de Reynald (4 avril). Avons passé trois jours à la Marina de Bay Street dans le but de se gâter un peu…. Je dois dire qu’il est agréable, occasionnellement, d’avoir accès à la douche, aux lavoirs, aux Resto, à l’épicerie … en mettant simplement le pied sur le quai -)) Et le grand luxe; accès à WiFi à bord du voilier!

WP_001742

IPhone 20150513 008

IPhone 20150513 012

Par la suite, sommes allées s’ancrer à l’ouest du port de Nassau, où se trouvent les bateaux de croisières. Nous avions l’air d’un maringouin à côté d’eux…😉

WP_001775

WP_001750

Un saut à Rose Island à une heure de Nassau puis en route vers Eleuthera, une traversée de 35mn d’une durée de 7h5 avec des conditions de voiles idéales. Nous y avons visité Spanish Wells, une ile «moderne», c.-à-d. avec une épicerie grande surface, une banque, des restos et plusieurs commerces sans oublier les plages..;-))

WP_001786

WP_001788

IPhone 20150513 017

WP_001830

Avons beaucoup aimé naviguer dans le centre et le nord des Abacos, où nous avons vu nos premiers Dauphins à Cherokee Point. Ils ont nagé près du voilier à chaque jour… Tellement gracieux.

WP_001820

WP_001813

Marsh Harbour nous a séduit par ses commodités; une communauté de 6500 habitants dont les activités sont essentiellement orientées vers le tourisme. À notre retour en novembre prochain, nous y séjournerons plus longuement … ainsi qu’à Treasure Cay avec ses plages, qui ont été répertoriées parmi les 10 plus belles plages au monde. Deux photos qui ne rendent pas hommage à l’endroit… j’aurai souhaité vous donner le goût d’y séjourner ;-)) ou du moins, vous faire rêver !

IPhone 20150513 053

IPhone 20150513 026

WP_001836

WP_001839

C’est le temps de penser à retourner au bercail pour la saison estivale… Est-ce que nous laissons le voilier aux Bahamas ou allons-nous naviguer jusqu’au Québec ? Voilà une question existentielle, à laquelle nous n’avons pas eu à réfléchir très longtemps, puisque des travaux à effectuer à la chaise de l’arbre d’hélice nous obligent à laisser le bateau à Marsh Harbour. Nous repartirons donc en avion (Marsh Harbour à Miami / Miami à Montréal).

A la saison prochaine,
Sophie et Reynald xx

IPhone 20150513 011

Clin d’œil des Exumas – BAHAMAS

JOURS 120 – 178

JE SAIS, JE SAIS…… ça fait un bon moment que je n’ai pas donné de nouvelles…. bien malgré nous, je vous l’assure ! Il est plutôt difficile dans ce coin des Bahamas d’avoir accès à internet…. suffisamment puissant pour être en mesure de mettre à jour le blogue. J’ai réussi à l’occasion à prendre mes courriels sur IPhone.. mais sans plus !

Je vous propose donc notre visite des Exumas. Notre but est d’aller jusqu’à George Town, Great Exumas Island; ceci étant l’ile la plus au SUD que nous visiterons en cette première année de navigation, soit 130 mn (240km) pour l’aller simple. Nous avons quitté notre mouillage de West End près de Nassau pour nous rendre à Highbourne Cay; un premier trajet de 50 miles marins que nous avons parcourus en 9h30. Je dois avouer qu’il a y une légère inquiétude à chacun de nos déplacements importants. Ce nouveau style de vie n’est pas tout à fait intégré, je dois dire ;-)) Encore beaucoup d’inconnu…… NOUS qui n’avions que des cours théoriques, des lectures et quelques mois d’expérience pratique à notre actif à notre départ du Québec en octobre dernier… CRASH 101 😉 Nous gardons une attitude positive face aux défis que nous rencontrons dans cette belle aventure ! Je partage avec vous un dicton que j’affectionne particulièrement; ATTITUDE = The difference between Ordeal & Adventure.

Un nouveau front froid provenant du nord; des vents de 25 nœuds cette fois-ci. Le mauvais temps que vous subissez au Québec… a une incidence sur la température que nous avons ici dans les Bahamas. N’allez pas croire que je me plains… loin de là. Nous nous considérons privilégiés d’être ici !

Aussitôt les vents diminués, nous reprenons notre itinéraire pour faire un saut à Long Cay. Voici des photos de notre mouillage, qui vous serez d’accord avec moi, font rêver….

WP_001446

WP_001447

WP_001468

WP_001464

Un autre front s’annonce dans les prochains jours….Nous allons nous mettre à l’abri à North Table Bay, à l’est de Normans Cay. De l’autre côté de notre mouillage, c’est South Table Bay… de toute beauté !!! Nous y avons fait une randonnée sans apporter avec nous l’appareil photo… snif snif.

Les vents soufflent encore forts et en même temps, nous souhaitons avancer vers le Sud… Donc, nous partons pour Shroud Cay. Cette ile fait partie du magnifique Parc national des Exumas; il s’agit d’un sanctuaire. La pêche y est interdite tout comme il est interdit de ramasser quoi que ce soit dans son périmètre sous peine d’amendes sévères. Il est bien spécifier de n’y laisser que nos empreintes de pas dans le sable.. ;-)) Comme vous pourrez le constater sur le tracé de la capture d’écran du GPS.. il fut difficile de s’accrocher à notre mouillage. Heureusement, nous étions seuls… Aucun témoin. OUFFF 😉 J’y ajoute des photos de notre exploration en dinghy sur le ruisseau qui mène de l’autre côté de l’ile, côté Atlantique.

WP_001492

WP_001494

WP_001496

WP_001504

Un saut maintenant à Warderick Wells Cay qui fait aussi partie du Parc. Nous avons fait la randonnée du Boo Boo Hill Trail, celle de la légende de fantômes de navires naufragés qui hantent l’ile. Heureusement pour nous et malheureusement pour les fantômes, nous y avons été en plein jour !

WP_001535

WP_001539

WP_001551

WP_001558

Nous poursuivons vers le centre des Exumas pour atteindre Staniel Cay, où nous visitons la grotte «Thunderball» du film du même nom de James Bond, sorti en 1965. Là encore, nous y sommes restés plus longtemps que prévu étant donné la présence d’un «autre» front froid. C’est aussi le retour à la civilisation, si je peux me permettre😉 Nous y avons fait des provisions d’eau, de diesel, d’essence, de bouffes et en avons profité pour utiliser le Wifi sur IPhone quoique très restreint ! Ce fût également la journée du lavage….

IPhone 20141220 012

IPhone 20141220 013

IPhone 20141220 005

IPhone 20150212 038

Plus au Sud, nous avons visité Great Guana Cay (Black Point), Little Farmers, Rudder Cut Cay, Lee Stocking Island (Williams Cay), Rat Cay. Plus nous avançons et plus l’eau est belle, limpide. Mon capitaine me dit qu’ils doivent y mettre du «chlore» pour qu’elle soit claire de même… !

Arrivés à Elizabeth Harbour, nous avons choisi de nous ancrer en face de Sand Dollar Beach, à l’est de George Town, où nous y resterons 10 jours. J’avais de très gros préjugés quant à cette sympathique ville …. Avec humilité, j’avoue que j’ai beaucoup apprécié !

IPhone 20150404 010

IPhone 20150404 002

IPhone 20150404 005

IPhone 20150404 015

Sur le chemin du retour, nous avons visité Rolleville, près de Soldier Cay et Hamlet Cay. Très peu d’eau mais de toute beauté ! Par la suite, Big Galliot Cay, Pipe Cay, Saddle Cay et finalement Allen’s Cay; toutes plus belles les unes des autres…. incapable de vous dire laquelle a été notre favorite, chacune d’entre elles ayant des caractéristiques uniques et différentes ! Quoi qu’il en soit, l’ultime but que je m’étais fixé était d’ÊTRE plutôt que de FAIRE ou AVOIR. Les Bahamas sont l’endroit par excellence.. à mon humble avis !

Je termine cet article avec des preuves de nos succulents repas de poissons. Pour les langoustes, nous avons eu la précieuse aide de Julie et Conan. Reynald fait désormais du pain…

WP_001689

WP_001583

IPhone 20150404 041

WP_001642

Nous sommes présentement à Nassau pour quelques jours avant de continuer notre route vers le nord; Rose Island, Spanish Wells, Hope Town & Marsh Harbour.

WP_001744

A la prochaine,
Sophie et Reynald xx

Clin d’œil des Berrys – BAHAMAS

JOURS 112 – 119

Tout d’abord, voici la liste des principales iles des Bahamas, du nord au sud puis de l’ouest à l’est : Grand Bahama (Freeport), Great Abaco Islands, Bimini Islands, Berry Islands, Eleuthera, Andros, New Providence (Nassau), Exumas, Cat Island, Long Island, Conception Island, Rum Cay, San Salvador, Crooked Island, Plana Cays, Mayaguana ainsi que Little & Great Inagua.

Cet article propose un aperçu des Berry Islands…

berrymap

Pour y parvenir, nous avons navigué de nuit (14h) sur le banc bahamamien nord (Great Bahama Bank) dont la profondeur moyenne est d’environ 30’ avec des hauts fonds de moins de 3’ par endroit…… surprenant me direz-vous pour une aussi grande étendue d’eau salée.

C’est ce qui différencie les Bahamas des autres Iles du Sud et du monde.. j’ose ajouter. En fait, ce banc a 85mn de large et 35mn de long… impressionnant!

WP_001339

WP_001355

WP_001333

WP_001334

Notre séjour dans ce coin de paradis aura été de courte durée; nos impératifs étant notre tirant d’eau de 6’ et le fils de Reynald qui sera à Nassau au début février. Nous avons pris le temps de visiter le Blue Hole sur Hoffmans Cay…. Saisissant ! Jugez-en par vous-même chers lecteurs..😉

WP_001378

WP_001384

WP_001386

WP_001387

Sans oublier les plages désertes… Et Sofi-Rey qui adore se frotter la bédaine dans ces eaux cristallines…

WP_001414

WP_001418

WP_001396

WP_001400

Nous quittons cette nuit (avec la presque pleine lune…😉 ) pour aller s’ancrer dans West Bay, une baie à l’ouest de New Providence Island; une navigation d’environ 6h. Nous y attendrons Maxime et possiblement Catherine… et poursuivrons notre aventure vers les Exumas. (Les iles au nord)

A la prochaine,
Sophie et Reynald xx

WP_001425

Clin d’oeil de Bimini – BAHAMAS

JOURS 101 – 111

Un court article au sujet de notre traversée du Gulf Stream ainsi que notre court séjour à Alice Town, North Bimini. Nous avons attendu quelques jours de plus qu’initialement prévu pour notre traversée… et ce, sans aucun regret puisque nous avons eu une traversée étonnamment calme. On se demandait « Y’é où le Gulf Stream » oui, aussi calme que ça… ;-))) Nous avons passé Fowey Rocks au levée du soleil à 7h (À l’est de Biscayne Bay près de Miami) et sommes arrivés à l’entrée du canal de North Bimini à 15h; une navigation de 8h dans des conditions très agréables quoiqu’à moteur avec le génois pour la majorité du parcours.

WP_001269

Nous avions été prévenu qu’il est fortement recommandé d’entrer dans les iles des Bahamas avec la clarté du jour et le soleil dans le dos afin d’être en mesure d’évaluer les hauts fonds et les coraux qui font partie des défis de la navigation dans les eaux bahamiennes.

WP_001329

Nous sommes à Alice Town pour 4 jours en attente d’une fenêtre météo favorable pour quitter vers Berry Islands; un chapelet d’une trentaine d’iles à l’est des Biminis et au nord de New Providence Island (Nassau). Quelques photos qui vous donneront un aperçu de cette mini ville adorable.

WP_001302

WP_001304

WP_001305

WP_001321

WP_001296

WP_001311

Aujourd’hui dimanche (25 jan), il y a une fenêtre d’une quinzaine d’heures que nous utiliserons pour naviguer de nuit vers Great Harbour Cay (70mn) afin de se mettre à l’abri au nord-est des Berrys en prévision des prochains jours qui s’annoncent très venteux… des vents Nord-Ouest avec des rafales pouvant atteindre 30 nœuds.

Nous avons bien évidemment des irritants quotidiens; du sable entre nos orteils et nos maillots mouillés…. ;-)) Ne vous inquiétez pas, mon capitaine et moi gardons le FOCUS… et poursuivons notre aventure…. le retour au Québec n’étant prévu qu’au début mai.

N’hésitez surtout pas à nous donner de vos nouvelles, nous avons beaucoup de plaisir à vous lire !

WP_001314

WP_001313

A la prochaine,
Sophie et Reynald xx